Comment fabriquer un lombricomposteur DIY ?

Pour ceux d’entre vous qui ont une âme de bricoleur, sachez qu’il est possible de concevoir soi-même un vermicomposteur en bois, plastique ou polystyrène. En partant de récupération ou d’achat d’éléments peu onéreux, vous pouvez réaliser votre propre maison à vers. Cela vous permettra de valoriser vos déchets organiques et d’offrir à vos plants un excellent fertilisant. Comment fabriquer votre propre lombricomposteur DIY ? Quel matériel utiliser ?

Les principes généraux à la conception d’un lombricomposteur DIY

Pour fabriquer votre propre lombricomposteur DIY, il est préférable de veiller à respecter quelques précautions. En effet, il importe que les vers rouges soient parfaitement bien dans leur maisonnée. Pour ce faire, certains principes sont à respecter.

Tout d’abord, il faut bien comprendre comment fonctionne un lombricomposteur. L’idée est de superposer des contenants percés pour que les vers puissent passer entre les différents compartiments. Il est important que l’ensemble soit opaque (car les vers n’aiment pas la lumière) et étanche (pour éviter les vers fugueurs). De plus, il faut prévoir la récolte du lombrithé au moyen d’un robinet par exemple.

Les vers ne peuvent pas s’épanouir dans un espace trop restreint. Il faut donc éviter d’utiliser des contenants trop petits comme matériels de conception. À l’inverse, il vaut mieux éviter qu’ils ne soient trop grands pour permettre une rotation assez rapide des plateaux et une récolte plus fréquente du lombricompost. Privilégiez des bacs bien larges et peu hauts (d’une quinzaine de cm), comme dans une vermicompostière City-Worms ou EcoWorms.

Ensuite, il faut tenir compte de la production de bio-déchets de votre foyer. Cette quantité dépend du nombre de repas préparés quotidiennement et de leur composition (avec plus ou moins de légumes, de fruits…). Il est nécessaire de bien dimensionner la taille des bacs avant de déterminer le modèle de lombricomposteur DIY.

La norme est de compter environ 8 à 10 litres par personne de volume de l’ensemble des bacs qui se remplissent de déchets. Cela fait donc, par exemple :

Nombre de personnesNombre de bacs de 8-10 litresNombre de bacs de 10-14 litresNombre de bacs de 14-18 litres
12//
23//
343/
4543
5/54
6//5

Plus vos bacs sont volumineux, plus ils pèseront lourd. Prêtez-y attention si vous manquez de force, avez des problèmes de dos ou allez faire participer des enfants. Enfin, si votre projet s’intègre dans un mode de vie zéro déchet, vous serez intéressé à réemployer des matériaux pour créer votre bac à vers.

Les étapes de fabrication

Selon vos préférences, un lombricomposteur DIY peut être en plastique, en caisses de polystyrène ou en bois. Le réaliser soi-même est la meilleure façon d’obtenir un lombricomposteur pas cher, mais gare aux erreurs de conception !

Concevoir une vermicompostière en plastique

Si vous optez pour un montage avec du plastique, vous pouvez utiliser des bacs de rangement. Prenez trois petits bacs comme le modèle Trofast de Ikea que vous pouvez trouver ici :

Vous pouvez aussi ajouter à votre panier un modèle plus grand qui permet de rehausser un peu votre installation en lui servant de socle. Sinon, vous pouvez toujours ajouter des parpaings, des briques ou un meuble en dessous. Faites attention à la solidité du plastique : une fois pleins, les plateaux peuvent être bien lourds.

Ensuite, percez pour l’aération le contour sur la partie supérieure des bacs avec une mèche de 1 ou 2 mm ainsi que le couvercle à poser au sommet. Dans le fond de chaque bac, faites des trous avec une mèche de 8 mm pour le passage des vers de terre d’un compartiment à l’autre.

Voici comment vous y prendre en détail :

Réaliser un vermicomposteur en frigolite

Fabriquer un lombricomposteur en matériaux recyclés est la meilleure façon de concevoir un dispositif plus écologique et économique. Simple à réaliser, cette technique consiste à récupérer des bacs en polystyrène que vous trouvez auprès des poissonneries ou des cuisines collectives.

Prenez surtout le bon nombre de boîtes en frigolite aux mêmes dimensions. Empilez-les pour construire un lombricomposteur DIY à plateaux tournants. Percez de la même façon que l’exemple des contenants en plastique.

Vous pouvez suivre les indications de cette vidéo tutorielle :

Fabriquer un lombricomposteur DIY bois

Il est également possible de construire un vermicomposteur en bois. Cela vous coûtera un peu plus cher (à moins d’avoir des chutes de bois), mais vous permettra d’avoir un plus joli résultat, parfaitement adapté à vos besoins.

Voici en vidéo un tutoriel pour la création de votre lombricomposteur bois fait-maison :

Si vous rencontrez des difficultés à réaliser vous-même votre vermicomposteur DIY, vous pouvez toujours vous procurer un modèle gratuit ou bon marché.

2 réflexions au sujet de “Comment fabriquer un lombricomposteur DIY ?”

Les commentaires sont fermés.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer